Vivaces parfumées

Les fleurs délicieusement parfumées de la lavande embaument pendant des semaines et attirent de nombreux papillons.
Le thym citronné est un couvre-sol facile à cultiver qui sent et goûte le citron.
Les fleurs hâtives du phlox bleu émettent un léger parfum sucré du début du printemps jusqu’au début de l’été.
Des fleurs au coloris intense de cette érysimum se dégage un parfum épicé de clou de girofle qui n’a rien de timide.
Les arabettes proposent une abondance de fleurs au parfum sucré qui se balancent au-dessus d’un monticule de feuilles vert olive
Les feuilles à saveur d’ananas de cette sauge tropicale sont un délice en infusion, dans la salsa ou la salade de fruits.
Les fleurs comestibles au parfum épicé des œillets font une excellente garniture pour les salades printanières ou estivales.
Dianthus has a spicy fragrance and edible flowers—a tasty garnish for spring and summer salads
Heading: 
Vivaces parfumées

Un jardin rempli de couleur et exhalant mille parfums est des plus réconfortants. Le parfum peut effectivement faire toute la différence entre un beau jardin et un jardin inoubliable.

 

Les parfums créent une réaction émotive plus forte qu’une impression visuelle. Instinctivement, nous nous penchons pour sentir une jolie fleur dans l’espoir que son apparence sera bonifiée d’une enivrante fragrance. Divers parfums peuvent aussi raviver des souvenirs, remonter le moral et même faciliter le sommeil. Ils contribuent à notre bien-être psychologique et physique en stimulant le cerveau et en régularisant les battements cardiaques.

 

 

 

 

Les effluves enivrants de nombreux parfums arrivent directement du jardin.

 

Malheureusement, l’hybridation moderne met davantage l’accent sur l’apparence de nos plantes de jardin les plus populaires au détriment de leur parfum. Nous avons appris à magasiner avec les yeux et n’accordons plus d’attention à certaines vivaces extraordinaires dont les fleurs embaument pourtant le jardin du début du printemps jusqu’à la fin de l’été.

 

Maintenant que les jardineries proposent de tout, des couvre-sol odoriférants aux arbres à fleurs répandant dans l’air des odeurs grisantes, l’intégration de plantes parfumées au jardin n’a jamais été aussi facile. Étonnamment, plusieurs plantes à feuillage aromatique n’intéressent aucunement les insectes ravageurs, en faisant des sujets parfaits pour tout jardin.

 

Le phlox bleu

Le phlox bleu se distingue par une floraison printanière hâtive, ses fleurs au délicat parfum sucré donnant le coup d’envoi à la succession de fragrances qui suivront, l’été durant. Il s’étend rapidement pour former un tapis couvert de charmantes fleurs bleues d’avril à juin, proliférant à l’ombre, là où plusieurs plantes à fleurs peinent à se développer.

 

Avec ses petites fleurs délicates s’épanouissant au-dessus de la courte masse de feuillage vert, le phlox bleu remplit les espaces dénudés du jardin printanier et accompagne avec panache les bulbes à floraison printanière tels que les jonquilles, les tulipes et l’ail décoratif. Il crée également de merveilleux contrastes colorés à l’ombre avec les hostas et la fougère peinte.

 

 

Les vivaces odorantes attirent la faune au jardin.

 

La lavande
Grâce à ses magnifiques monticules de fleurs violettes au parfum floral profond porté par la brise, la lavande pourrait bien être la plante de jardin idéale. La lavande fleurit pendant des semaines et attire les papillons comme un aimant. Ces derniers volètent autour des épis floraux parfumés pendant des heures, se saoulant de nectar. L’abondante floraison portée par de longues tiges donne de superbes fleurs coupées pour bouquets parfumés; les fleurs sont également faciles à sécher et ajoutent une fragrance durable aux sachets et potpourris.

 

La lavande fait une compagne de choix pour une foule de plantes, de la rose au chou, et est un choix populaire pour adoucir la bordure des sentiers. Les Français associent aux haies de buis taillées des rangées de lavande odorante pour définir le contour des jardins à la française, tandis que les Britanniques marient la lavande aux rosiers pour créer des jardins à l’anglaise informels et charmants. Même si elle attire une foison de papillons, la lavande n’est pas prisée des chevreuils, ce qui en fait un excellent répulsif à planter dans les plate-bandes d’hostas et d’hémérocalles.

 

 

La lavande séchée est un ingrédient prisé pour la confection de sachets et de potpourris.

 

Les œillets
L’œillet est une fleur traditionnelle de jardin tout à fait extraordinaire qui ajoute une touche bien féminine au jardin, grâce à ses fleurs aux pétales frisés revêtant des tons de rose, de rouge, d’écarlate, de rouge vin, de magenta, de lilas, de jaune, de saumon, d’orange, de crème et de blanc. Arborant des motifs picotés de couleurs contrastantes, leurs fleurs semblent avoir été peintes à la main. Elles fleurissent librement en laissant échapper des effluves épicés de clou de girofle qui sont irrésistibles pour les papillons et les colibris.

 

Les œillets poussent en des touffes compactes de feuilles pointues et ajoutent volume et texture aux balconnières, aux contenants et aux jardins à l’anglaise. Même quand ils ne fleurissent pas, leur feuillage lancéolé bleu-vert rehausse l’éclat des plantes voisines. Ils se plantent aussi bien en compagnie de plantes produisant de longs épis floraux, comme la lavande et l’agastache, ou à côté de variétés à feuillage gris et soyeux, telles que l’épiaire laineux, l’artémise et la cinéraire.

 

 

Le thym ajoute une saveur tonique aux yogourts et aux marinades

 

Le thym citronné
Le thym citronné est un merveilleux couvre-sol au parfum et au goût de citron. Ses fleurs odoriférantes roses ou pourpres émergent du feuillage vert brillant du début jusqu’à la fin de l’été, attirant les papillons et créant une onde de couleur qui illumine les plantes plus hautes.

 

Le thym citronné s’étale facilement pour couvrir le bord des sentiers ou des plate-bandes, répandant sans relâche son vivifiant arôme d’agrume chaque fois qu’on l’arrose, qu’on le froisse ou qu’on le piétine. Il est fort prisé dans le jardin de fines herbes et s’utilise dans toutes les recettes demandant l’ajout de jus, de zeste ou d’essence de citron. Cette plante a tout pour plaire. Elle est boudée des chevreuils, elle résiste aux insectes, elle tolère la sécheresse et le vent, et elle se cultive facilement sur les pentes. Même les lapins n’osent grignoter cette herbe délicieuse.

 

L’agastache
Grâce à des fleurs en trompette s’épanouissant de juillet à septembre, cette vivace aromatique est le rêve de tout jardinier et un choix incontournable pour les amoureux de la faune ailée. Surnommée avec affection la menthe des oiseaux-mouches, l’agastache attire ces minuscules volatiles aux battements d’ailes frénétiques, qui reviennent tout l’été pour goûter son nectar. À l’approche de l’automne, ses graines abondantes font le délice de petits oiseaux, notamment des chardonnerets jaunes et des orioles.

 

C’est une très jolie plante pour l’arrière du jardin de fines herbes ou de la platebande. Membre de la famille de la menthe, ses feuilles parfumées à la réglisse épicée arborent une belle couleur pourprée. Les feuilles fraîches du jardin rehaussent la saveur des tisanes et font office de garniture pour les salades de fruits et les desserts estivaux.

 

 

L’arabette est une excellente compagne pour les tulipes et autres fleurs printanières.

 

L’arabette
L’arabette est une plante classique du jardin alpin, de la rocaille et du jardin en auge. Grâce à ses abondantes fleurs parfumées, se balançant au-dessus du monticule de feuilles vert olive, et à son apparence délicate, elle adoucit le bord sévère des contenants, des trottoirs et des murets.

 

Originaires des collines de la côte californienne, l’arabette se marie à merveille avec d’autres plantes côtières comme l’érigéron, la stellaire et l’érysimum. Dans les climats plus froids, ses petites fleurs et son monticule de feuillage enjolivent la floraison printanière des tulipes hâtives et contribuent ainsi à célébrer la fin de l’hiver. Elles sont également du plus bel effet devant les hostas dont la stature et la texture procurent une toile de fond idéale pour leurs petites fleurs.

 

L’érysimum
Quoiqu’on les retrouve en petits bouquets poussant dans le creux d’un vieux muret ou entre les pierres de la carrière, les érysimums ne sont pas des fleurs timides. Alors que de nombreuses floraisons printanières se contentent de teintes pastel rose, lilas ou bleu, les érysimums se distinguent par des boutons floraux foncés, chocolat pourpré, qui ouvrent en des fleurs au fort parfum de clou arborant de riches teintes jaune, rouille, rouge, marron foncé et pourpre.

 

L’érysimum fleurit du début du printemps au début de l’été et ne donne pas sa place dans les plantations de masse. Ses inflorescences en bouquets arrondis offrent un contraste charmant avec l’élégance des tulipes à fleurs de lis au printemps. Dans les platebandes du début de l’été, les érysimums brillent parmi les fleurs aux intenses coloris jaunes, rouges, ou brun foncé des cosmos, des tritomas, des cytises, des gaillardes et du millepertuis. En contenant, les érysimums font d’heureux mélanges avec les artémises, les graminées, les lierres et le houx.

 

 

Les jardins parfumés attirent les papillons comme un aimant.

 

La salvia (sauge)

La sauge fait partie d’une grande famille de plantes comprenant de nombreuses variétés extrêmement odorantes, aussi magnifiques dans le jardin que délicieuses grâce à leurs feuilles fraîches, qui aromatisent les plats. De toutes les merveilleuses sauges offertes, les variétés parfumées à l’ananas comme ‘Golden Delicious’ sont de véritables pôles d’attraction dans le jardin. Avec leurs feuilles hautement aromatiques à l’arôme fruité de l’ananas, elles sont ce qui se fait de mieux si l’on ne peut s’offrir un billet de première classe pour Hawaii.

 

Recherchez les variétés à feuilles chartreuses et à fleurs rouge pompier pour un apport de couleur vive qui énergisera l’humeur du jardin au complet. Alors que les colibris et les papillons adorent sa fragrance tropicale, les chevreuils affamés ne s’en approchent même pas.
 

Ce qu’il faut savoir...

Le phlox bleu est parfait pour la rocaille ou en bordure et il se cultive facilement dans peu d’espace. Dans un interstice du muret de pierres sèches ou en contenant avec d’autres plantes à floraison printanière comme les pensées et les crocus, sa couleur joyeuse contribue à chasser le blues de l’hiver.

Le thym citronné ajoute une saveur tonique aux marinades pour poisson ou poulet et fait une délicieuse tisane. Du thym citronné, frais, parsemé sur des légumes à la vapeur ou un gâteau quatre-quarts bonifie les saveurs de subtiles notes d’agrumes.

L’arabette fleurit tôt en avril et s’étale rapidement dans les sites ensoleillés. Elle tolère les conditions sèches et pratiquement tous les types de sol. Heureusement, il s’agit d’une autre plante parfumée dédaignée des chevreuils et des lapins.

Les agastaches sont des vivaces fiables qui repoussent tous les ans. Elles prolifèrent dans presque toutes les conditions incluant la sécheresse.

Les feuilles de la sauge-ananas sont délicieuses en tisane, de même que dans la salsa, les salades de pâtes ou de fruits et le fromage à la crème. Infusées dans l’huile, elles donnent au poulet, au poisson et aux légumes un panache typiquement tropical. Les feuilles de sauge se conservent bien à la fin de l’été, soit congelées, préservant mieux leur fragrance, soit séchées.

Les fleurs comestibles des œillets font une adorable garniture pour les salades printanières. Elles font d’idéales fleurs coupées pour les bouquets de fleurs en mélange et, une fois pressées, elles sont du plus bel effet dans les travaux d’artisanat.

La lavande est facile à cultiver et pousse à peu près partout en demandant très peu d’entretien. Originaire de la Méditerranée, cette plante rustique préfère les sites secs, ensoleillés et rocailleux. Une fois établie, la lavande est extrêmement tolérante à la sécheresse, cependant il est important de l’arroser régulièrement jusqu’à ce que ses racines soient bien développées, durant l’année suivant sa transplantation.