Arbustes à fleurs

Impossible de résister aux fleurs gracieuses et au parfum envoûtant du lilas.
Les rhododendrons offrent une floraison spectaculaire dans une palette de couleurs fascinantes.
Célébrez le printemps avec un bouquet de lilas agrémenté de fleurs printanières du jardin ou du commerce.
La coloration de certains hydrangées change avec le pH du sol.
Les fleurs blanches du rhododendron brillent sous la clarté de la lune et illuminent les soirées d’été.
Les azalées se couvrent de bouquets de fleurs tôt au printemps.
Les inflorescences d’hydrangées font de merveilleux arrangement de fleurs coupées en été.
Les branches de forsythia se couvrent de centaines de petites fleurs jaune doré avant l’apparition des feuilles au printemps.
Heading: 
Arbustes à fleurs

Quoi de mieux que d’accueillir le printemps avec une explosion de couleurs, de se promener dans un jardin parfumé en regardant les papillons voleter d’une fleur à l’autre pendant une chaude journée d’été ou encore de cueillir des brassées de fleurs éclatantes pour décorer la table? Les arbustes à fleurs nous offrent tout ça et plus encore, ajoutant couleurs et parfums au jardin, intimité et agrément près du patio ou de la piscine et adoucissant les lignes des fondations, allées piétonnes et entrées d’auto.

 

Parmi la multitude d’arbustes à fleurs offerte sur le marché, plusieurs sortent du lot par la floraison abondante qu’ils nous offrent année après année en demandant si peu en retour: une taille modeste et un apport fertilisant occasionnel.

 

Les azalées, rhododendrons, lilas, forsythias, hydrangées et spirées font partie des arbustes à fleurs les plus populaires, offrant à la fois un feuillage attrayant et une généreuse floraison.

 

Les jardiniers attendent impatiemment toute l’année la première éclosion de couleur chez ces vedettes du jardin puis apprécient tout l’été les floraisons continues. Des enthousiastes qui souhaitent étirer la période de floraison sur quelques semaines supplémentaires, refusant d’accepter que la beauté est éphémère, seront avides des nouvelles variétés d’azalées, de rhododendrons, de lilas et d’hydrangées qui fleurissent tout l’été ou ont une floraison remontante à l’automne, pour des couleurs durant toute la saison.

 

Azalées

 

On surnomme parfois l’azalée «Sa Majesté du jardin». Véritable icône du printemps, en fleurs d’avril à la fin mai, elles créent des massifs de couleurs allant du blanc pur et jaune pastel à saumon, orange, rose, rouge et pourpre. Idéales dans les zones ombragées d’autres plantes se plaisent moins, les azalées se comportent exceptionnellement bien sous les arbres ou à la façade nord des maisons.

 

Les azalées saluent le printemps de leurs couleurs qui couvrent presque toute la palette de l’arc-en-ciel.

 

En massif, les spectaculaires couleurs des azalées sont sans égales. Elles se marient bien avec d’autres fleurs printanières comme les tulipes, les narcissses, les jacinthes, l’ail décoratif et le phlox rampant pour créer un jardin lumineux qui nous transporte alors qu’on observe la nature renaître après l’hiver. Une fois la floraison terminée, les azalées ne perdent pas leur attrait grâce à leur feuillage dense, parfait écran de fond mettant en valeur les fleurs estivales. En fin de saison leurs feuilles virent au jaune, rouge ou pourpre, tirant ainsi leur révérence.

 

Pour l’amateur d’azalées qui souhaite une floraison plus longue, l’azalée ‘Encore’, à traiter comme une annuelle sous nos latitudes, est la solution rêvée. La floraison printanière est époustouflante puis de nouvelles pousses annoncent une autre floraison, automnale celle-ci. Plus de 25 variétés sont offertes dans une multitude de couleurs et de tailles, vous garantissant des arrangements d’annuelles uniques et exceptionnels. Vérifiez la disponibilité auprès de votre centre-jardin.

 

Rhododendron

 

Le terme rhododendron signifie « arbre à rose ». Cet arbuste foit partie de la même famille que les azalées mais nous amène ailleurs complètement. Si les azalées font partie de la royauté des jardins, le rhododendron est sans contredit le roi des arbustes. Plusieurs le considèrent comme la meilleure plante semi-persistante à fleurs pour les climats tempérés. Les rhododendrons sont de gros arbustes, atteignant de 2,4 m à 5 m de hauteur. D’immenses grappes de fleurs de la taille d’un pamplemousse dans les teintes de blanc, jaune, orange, rouge, rose ou violet sont posées sur une rosette de feuilles larges et coriaces de mai jusqu’à juin selon la variété et la région.

 

Le rhododendron dévoilera à l ‘observateur attentif toute la beauté complexe de ses pétales délicatement mouchetés et de ses étamines gracieuses

 

Les fleurs des rhododendrons font des arrangements de fleurs coupées irrésistibles en créant un effet spectaculaire instantané avec seulement deux ou trois tiges. Pour un arrangement de saison, accompagnez-les de tulipes, lilas, azalées, cornouillers, viornes, magnolias ou narcisses.

 

On peut forcer la floraison du rhododendron à l’intérieur pour ajouter vivacité et couleur à nos intérieurs avant le printemps. Il s’agit simplement de couper en février des tiges portant de gros bourgeons floraux et de les placer immédiatement dans l’eau. Trois à six semaines plus tard vous serez récompensé par une floraison qui perdurera de 5 à 10 jours.

 

Lilas

 

Qui peut résister à la beauté des lilas? Aisés de culture en plein soleil, peu de fleurs supportent la comparaison avec un lilas en pleine floraison alors que les inflorescences dans les teintes laiteuse de lavande, de rose, de blanc, de crème ou de crème ondulant dans la brise et envoûtant tout le voisinage avec leur parfum enivrant.

 

Membres de la famille des oliviers, les lilas sont arrivés en Amérique avec les premiers colons qui ne pouvaient imaginer s’en départir. Aujourd’hui les lilas évoquent encore les souvenirs d’enfance de nos mères et de nos grand-mères.

 

Les lilas sont d’un grand intérêt en eux-mêmes mais se marient aussi merveilleusement à d’autres arbres et arbustes à floraison printanière comme les pommetiers décoratifs, les magnolias, les cornouillers, les cerisiers décoratifs, les pivoines, les azalées et les rhododendrons. Ils ajoutent de la hauteur en fond de jardin tout en fournissant, après leur floraison spectaculaire, un écran de verdure mettant en valeur les fleurs et vivaces estivales

 

Les lilas font aussi d’excellentes fleurs coupées, habillant joliment tout vase décoratif et emplissant la pièce de leur parfum frais. Peu de fleurs peuvent tenir la comparaison avec la grâce et la beauté simple d’un arrangement floral de lilas.

 

 

Les bourgeons foncés des lilas éclosent en fleurs spectaculaires dans des teintes laiteuses de rose, de violet et blanc.

 

Cultiver des lilas requière de la patience. Ils fleurissent rarement avant d’avoir atteint trois à quatre ans d’âge. Il est fort probable que la floraison ne soit pas au rendez-vous l’année après la transplantation. Mais l’attente en vaut la peineils sont rustiques et très florifères. Vous ne serez pas déçu! La plupart des lilas sont littéralement couverts de fleurs pendant plusieurs semaines au printemps, quoique certaines variétés fleurissent plus tard en saison jusqu’en début d’été. En plantant des variétés avec des périodes de floraison différentes vous pouvez étirer le plaisir jusqu’à six semaines! Sinon, vous pouvez aussi choisir une des nouvelles variétés sur le marchéBloomerang ou Josee – qui présentent des floraisons remontantes, c’est-à-dire qu’elles fleuriront d’abord tôt au printemps, puis de nouveau sporadiquement du milieu de l’été aux gels.

 

Les lilas atteignent généralement une hauteur de 2,4 à 5 mètres, offrant ainsi une ombre bienvenue en été et une intimité bienvenue. Les fleurs s’épanouissent surtout au haut de l’arbuste. En taillant les variétés les plus hautes on peut garder la floraison à portée de main. Les bourgeons se forment sur le vieux bois dès que les fleurs de l’année sont fanées. Taillez tôt, avant que les bourgeons n’apparaissent, pour ne pas hypothéquer la floraison de l’année suivante. Évitez de tailler en été, en hiver ou tôt au printemps avant la floraison.

 

La meilleure façon de stimuler la floraison de l’année suivante en est une très agréable: cueillez des brassées de tiges parfumées pour embellir votre intérieur!

 

On retrouve maintenant des lilas nains qui n’atteignent pas plus de 1,2 mètre de hauteur, qui demeurent compacts et demandent très peu d’entretien. Parfaits pour les plantations en contenant, en bordure, le long des allées et pour les petits espaces, ils ajoute de l’intérêt et attirent les papillons avec leur parfum sucré.

 

Forsythia

 

Un des arbustes à floraison printanière les plus hâtifs, le forsythia est le second signe officiel du printemps après... la marmotte. Ses fleurs en clochettes éclosent à partir des branches sans feuilles alors que la plupart des plantes sont encore en dormance, créant ainsi de grandes tiges dorées vaporeuses. Les forsythias sont durables, vigoureux et résistants aux chevreuils et s’épanouissent en plein soleil. Leurs branches arquées font un écran souple, créant de l’intimité au jardin alors que les fleurs fanent et les feuilles apparaissent.

 

 

Les forsythias fleurissent tôt au printemps plusieurs semaines avant les autres arbustes à fleurs.

 

On peut forcer la floraison des branches forsythia à l’intérieur à la fin de l’hiver et ainsi profiter d’une explosion de couleur au moment l’attente du printemps devient interminable. Coupez simplement quelques tiges alors que la température est au-dessus de 0 °C, trempez-les dans l’eau tiède pendant quelques heures puis agencez-les dans un vase avec de l’eau fraîche.

 

Hydrangées

 

Alors que la plupart des arbustes fleurissent au printemps, les hydrangées font exception à la règle avec leur floraison estivale qui se poursuit jusqu’à l’automne, devenant ainsi un incontournable pour raviver le jardin à cette période de l’année. Les types les plus communs sont les hydrangées à grandes feuilles, PeeGee, à feuille de chêne et Annabelle, tous très différents et convenant ainsi à tous les goûts. La plupart des variétés préfèrent profiter du soleil du matin et de l’ombre en après-midi mais certains se comportent très bien en plein soleil. Tous font des fleurs coupées spectaculaires. Séchées elles sont magnifiques dans les arrangements d'hiver en couronnes, en paniers, en pots ou en jardinières. Les fleurs d’hydrangées sont parmi les favorites des futures mariées pour des bouquets et des centres de tables éblouissants.

  

Hydrangée macrophylla (hortensia ou hydrangée à grandes feuilles) : ce sont des classiques des jardins avec leurs inflorescenes en pompons dans les teintes de blanc, rose, bleu et pourpre. Des variétés plus récentes alliant fleurs stériles et fertiles, donnant à l’ensemble une allure de dentelle, offrent une ombelle de fleurs délicates disposée à plat plutôt qu’en globe ou en cône et reposant sur un feuillage vert foncé. Les fleurs sont dans les mêmes teintes que celles de leur cousins.

 

Ces hydrangées accompagnent délicieusement les fleurs anciennes tel que l’hémérocalle, le delphinium, le lupin, le weigela et l’aconit pour créer un jardin champêtre qui fera l’envie du voisinage. Vous n’êtes pas rassasié? Recherchez les variétés Endless Summer et Forever & Ever dont la floraison continue vous enchantera de juin à septembre.

 

L’hydrangée est la star du jardin, du milieu de l’été à la fin de l’automne.

 

La couleur des surprenants hortensias varie du rose au bleu en sol alcalin et du bleu au rose en sol acide. Seules les variétés à fleurs blanches ne possèdent pas les pigments nécessaires à cette métamorphose. Pour passer du rose au bleu, ajoutez du sulfate d’aluminium (disponible en centre-jardin), abaissez le pH du sol à l’aide de déchets de pelouse ou de marc de café et amendez le sol avec un engrais à haute teneur en potassium et à basse teneur en phosphore, tel du  25-5-30. Pour passer du bleu au rose, ajoutez de la chaux dolomitique et un engrais à haute teneur en phosphore et à basse teneur en potassium, tel du 15-10-10. Plus tard en saison, augmentez encore l’apport en phosphore avec de la poudre d’os ou des superphosphates.

 

Les hydrangées PeeGee (Hydrangea paniculata) sont aussi très populaires. Ils adorent le plein soleil les autres variétés vont pâlir et sont les seuls de leur famille à pouvoir être formés en petit arbre. Les bourgeons roses s’épanouissent en panicules côniques blanc crème qui se nuanceront de rose pour finir leur vie dans les teintes de brun. Leurs inflorescences théâtrales contrastent merveilleusement bien avec les vivaces de soleil tel les astilbes, les delphiniums, les lupins, les hémérocalles et les arbustes à papillon (budléias).

 

Les hydrangées à feuille de chêne  (Hydrangea quercifolia) sont prisés autant pour leur spectaculaire feuillage aux nuances profondes de cramoisi, de rouge, d’orange et de jaune que pour leurs grandes fleurs blanches. Indigènes des États-Unis comme le populaire hydrangée Annabelle (Hydrangea arborescens), ils sont les compagnons parfaits des hostas, des digitales pourprées et d’autres plantes tolérantes à l’ombre

 

Spirées

 

Les spirées sont des arbustes sans entretien dont la floraison mousseuse blanche, jaune, rose ou rouge s’épanouit de la fin du printemps au début de l’été. Leurs abondantes petites fleurs et leur délicat feuillage brillant contrastent joliment avec les plantes à feuillage glauque ou argenté comme les hostas, les sedums, l’aegopode et les vivaces aux fleurs pourprées ou violettes comme les iris, la sauge de Russie, les buddléias ou les hémérocalles.

 

Les papillons et les abeilles ne peuvent leur résister, mais les chevreuils, si! Elles se développent à merveille au plein soleil avec un minimum de soins. Les variétés basses comme les spirées japonaises sont idéales au pied des murets, dans les rocailles, le long des allées et même en contenant. Les variétés plus hautes comme la spirée Van Houtte, qu’on utilisait autrefois pour faire une couronne à la mariée, sont parfaites pour créer la base de tout aménagement le long des fondations.  

 

Les spirées se marient bien avec des feuillages argentés ou panachés comme celui de l’aegopode.

Ce qu’il faut savoir...

Soins et fertilisation

Tous les arbustes à fleur vont préférer des fertilisants à haute teneur en phosphore, élément qui stimule la floraison. Si vous épandez des engrais à pelouse riches en azote à proximité, faites attention de ne pas déborder dans vos plantations puisque l’azote stimule la croissance du feuillage au détriment des fleurs.

 

Le paillage aide à conserver l’humidité du sol et à diminuer le désherbage, mais choisissez bien! Les copeaux de bois et autres paillis organiques monopolisent l’azote du sol pour se décomposer. Vous le constaterez au jaunissement des feuilles ou à un ralentissement de la croissance. Ajoutez alors du sulfate d’ammonium, de la farine de sang ou tout engrais à haute teneur en azote. Pour éviter cette situation, utilisez des paillis inorganiques ou envisagez de planter des couvre-sol de petite taille

 

Les lilas, les azalées, les rhododendrons et les hydrangées sont sensibles à l’oïdium qui recouvre les feuilles d’une fine poudre blanche au milieu de l’été. Bien que ce ne soit pas très esthétique, l’oïdium ne nuira généralement pas à la plante.

 

Plantez les spirées au printemps ou à l’automne, préférablement dans un sol moyennement acide. Fertilisez une fois l’an après la chute des feuilles ou tôt au printemps avant l’éclosion des bourgeons.

 

Des testeurs de pH de sol fiables et abordables sont disponibles dans les centres-jardin.

 

Taille

Le meilleur moment pour tailler les azalées est tôt au printemps dès que la floraison est terminée afin qu’elles bénéficient de toute la saison pour croître. Éliminez progressivement au cours des ans les branches mortes ou celles qui sont à l’ombre pour ne pas brusquer la plante.

 

Résistez à l’envie de tailler tout le haut d’un plant de lilas trop grand. Planifiez une coupe sur trois ans pour stimuler la croissance de nouvelles pousses à la base en laissant des branches plus âgées qui permettront une floraison l’année suivante. En fin d’hiver coupez à ras du sol les vieilles branches et répétez chaque année jusqu’à ce que vous obteniez un plant selon la grandeur et la forme que vous désirez.

 

Taillez les hydrangées au printemps en retirant toutes les branches mortes à partir du sol. Coupez les fleurs fanées ainsi qu’un tiers des vieilles branches. Ensuite, taillez le haut des tiges restantes juste au-dessus de la première paire de bourgeons.

 

Choisissez des sécateurs aux manches colorés, ils seront plus faciles à retrouver lorsque vous les déposerez au sol. Le sécateur Felco F-6 pour petites mains est tout indiqué avec ses poignées rouge vif.

 

Further Reading

Continuous Color: A Month-by-Month Guide to Shrubs and Small Trees for the Continuous Bloom Garden

Great Flowering Landscape Shrubs

The Flowering Shrub Expert

The Timber Press Encyclopedia of Flowering Shrubs: More than 1500 Outstanding Garden Plants