Les terrariums

Les terrariums sont le portrait d’un écosystème vivant miniature.
Créez un terrarium à la mode en mélangeant des plantes grasses de différentes formes et grosseurs.
Les cactus prospèrent très bien dans un terrarium ouvert et requièrent très peu d’entretien.
À peu près n’importe quel contenant en verre, de toute grosseur ou forme, peut servir à confectionner un terrarium.
Ajoutez des pierres ou d’autres objets pour créer des paysages miniatures.
Les terrariums ouverts requièrent peu d’entretien, mais ont besoin d’eau plus souvent que les terrariums fermés.
Les terrariums fermés forment leur propre écosystème et ont très rarement besoin d’eau.
Les terrariums extérieurs protègent les jeunes plantes du froid.
Heading: 
Les terrariums

Les terrariums sont un moyen créatif de décorer votre intérieur avec des paysages miniatures qui requièrent peu d’entretien. En raison des possibilités de concept qu’ils offrent et de leur mystique importante, les terrariums sont l’une des tendances de plantes d’intérieur les plus à la mode; ils sont même utilisés en centres de table pour les mariages et les événements.

 

Les terrariums sont simplement un regroupement de plantes cultivées ensemble dans des contenants transparents, comme des aquariums, des cloches, des bocaux ou des bouteilles. Placés sur une table, les terrariums créent un esprit de calme et de tranquillité grâce aux taches de lumière qui forment des ombres sur le feuillage. Une partie de l’engouement pour les terrariums est qu’ils ne requièrent que peu de notions de jardinage et sont parfaits pour les gens qui aiment les plantes, mais détestent les entretenir. Lorsqu’on les a disposées, les plantes forment leur propre climat et n’ont besoin d’être arrosées qu’aux deux à trois semaines. En fait, elles peuvent passer plusieurs mois parfois sans qu’on s’en occupe.

 

Les terrariums peuvent être conventionnels, ultra modernes ou de tout autre style entre les deux.

 

Terrariums ouverts et fermés

 

Il existe deux genres de terrariums : en contenants fermés qui sont munis d’un couvercle et en contenants ouverts qui n’en ont pas. À l’intérieur d’un terrarium fermé, il règne un cycle de pluie continuel; l’humidité s’évapore du sol et des feuilles des plantes, se condense sur le haut et les parois du terrarium, et retombe pour humidifier le sol.

 

Les plantes idéales pour les terrariums fermés sont celles qui préfèrent les sols et les environnements humides et une lumière faible à moyenne. Les terrariums classiques sont composés de petites fougères, de bromélias, de pothos, de dracénas, de mousses et de pariétaires de Soleirol. Pour ajouter de la couleur, on peut intégrer des violettes africaines, du croton, des marantas à nervures blanches de Kerchove ou des aeschynanthus rayonnants. Pour une allure tout à fait luxuriante, on peut ajouter du lierre, du lierre terrestre et du figuier rampant.

 

Les violettes africaines ajoutent un éclat de couleur au paysage.

 

Les terrariums ouverts ont besoin d’un arrosage plus fréquent, étant donné que l’humidité s’échappe dans l’air, mais ils demandent quand même très peu d’entretien. Recherchez des plantes qui requièrent moins d’humidité et prospèrent sous une lumière faible à moyenne, telles que le philodendron, la tolmiée de Menzies et l’olivier odorant. Si vous souhaitez ajouter de la couleur et de la texture, intégrez du cryptanthus à deux bandes, du fittonia et des bégonias. Comme plantes de remplissage, pensez au peperomia et au lierre. Pour un terrarium ouvert, vous pouvez également essayer des variétés qui ne se plaisent pas dans la plupart des terrariums fermés; les plantes grasses et les cactées, par exemple, pour créer une thématique du désert.

 

La mousse confère un tapis vert luxuriant à un terrarium.

 

Créer son propre terrarium

 

En fait, il est très simple de créer votre propre terrarium. Il vous suffit de vous procurer un contenant en verre, du gravier, du terreau et des plantes. Commencez par étendre uniformément de 2,5 cm à 7,5 cm de gravillon, de galets ou de sable à gros grains sur le fond du terrarium pour assurer un drainage adéquat et permettre au terreau de demeurer humide, sans être trempé. Ensuite, ajoutez une fine couche de charbon actif, que l’on utilise dans les aquariums pour filtrer l’eau et la garder propre. Ajoutez par-dessus une couche de sphaigne pour empêcher le terreau d’atteindre le fond et de se retrouver dans la couche de galets. Finalement, ajoutez un mélange de culture assez épais pour couvrir les racines des plantes choisies.

 

Lorsque vous choisissez des plantes pour votre terrarium, sélectionnez un mélange de grosseurs, de textures et de couleurs de feuilles pour créer une allure naturelle. Assurez-vous que les plantes sont assez petites pour entrer dans le terrarium sans toucher les parois. La règle générale veut que l’on agence un nombre impair de plantes et que l’on les dispose dans leur pot avant de les planter pour s’assurer d’obtenir l’allure souhaitée. Une fois l’emplacement des plantes choisi, on peut les retirer de leur pot et les planter dans le terreau. Puis, on ajoute des éléments décoratifs, comme des pierres, du bois ou tout autre objet de votre choix, par exemple des figurines, des coquillages ou des papillons artificiels.

 

Assortissez des plantes aux couleurs et aux textures coordonnées pour créer un effet intéressant.

 

Entretien

 

Les terrariums prospèrent sans grand entretien. Comme vous souhaitez que les plantes demeurent petites et qu’elles poussent lentement, vous ne devez pas les fertiliser. De plus, comme elles recyclent l’eau constamment, elles prospéreront pendant des années avec peu d’entretien.

Toutefois, il demeure important de surveiller la quantité d’eau dans votre terrarium et de vous rappeler qu’il est toujours mieux qu’il y en ait moins que trop. Tant que vous voyez de petites gouttes de condensation sur le verre, vous n’avez pas à ajouter d’eau. Si de grosses gouttes d’eau se forment sur le verre, c’est que vous avez peut-être trop arrosé votre terrarium. Il est facile de remédier à la situation en ouvrant légèrement le couvercle pour permettre à l’air de pénétrer dans le contenant et de faire évaporer l’eau. S’il n’y a aucune condensation, vous devez ajouter de l’eau, mais de façon modérée, car trop d’eau peut provoquer de la moisissure. Donc, ajoutez un peu d’eau et répétez le lendemain au besoin.

 

À l’occasion, il peut être nécessaire de rabattre ou de remplacer une plante qui est devenue trop grande pour le contenant ou de changer une plante qui est morte. À part cela, votre terrarium devrait prospérer sans aucun entretien.

Ce qu’il faut savoir...

Choisir des plantes hydrophiles qui préfèrent une lumière faible à moyenne pour les terrariums fermés.

Choisir des plantes qui requièrent moins d’humidité pour les terrariums ouverts.

Arroser les terrariums ouverts de façon plus fréquente.

Utiliser un mélange de grosseurs, de textures et de couleurs de feuilles pour donner une allure naturelle.

Ne pas fertiliser! Les plantes doivent demeurer petites et croître lentement.

De petites gouttes de condensation sont le signe d’une quantité d’eau adéquate, de grosses gouttes indiquent trop d’eau et aucune goutte, trop peu d’eau.

 

Suggestions de lecture

The New Terrarium: Creating Beautiful Displays for Plants and Nature

Terrarium Craft: Create 50 Magical, Miniature Worlds

  

Démarrage

Utilisez un bocal d’environ sept litres muni d’un couvercle, tel que celui illustré ci-dessous. Il a du style, assez d’espace pour contenir plusieurs plantes et permettre la croissance. Bien sûr, des contenants plus petits ou plus grands feront aussi bien l’affaire selon l’ampleur de votre projet.

Consulter également :

Maidenhair Fern

Irish Moss

Baby's Tears

African Violet

Croton

Variegated Creeping Charlie

Creeping Fig