Brocoli

Le brocoli appartient à la famille des Brassicacées, qui comprend également le chou-fleur, le chou frisé, le chou, le navet, le rutabaga et les choux de Bruxelles
Recherchez de jeunes plants qui auront le temps de bien s’établir avant de former les bourgeons floraux.
Plantez les jeunes pousses en rangs d’environ 45 cm de largeur et laissez de 30 à 45 cm entre chaque plant.
La variété populaire que l’on retrouve au supermarché est la Calabrese, cultivée pour la grosseur de sa tête et ses tiges robustes.
La variété Romanesco est d’apparence particulière et son goût rappelle le chou-fleur.
Le brocoli asperge a de plus petites têtes violettes ou blanches et de nombreuses tiges minces. Il a un goût doux délicat
Le brocoli rabe a une saveur légèrement amère et plus piquante que d'autres variétés de brocoli.
Tous les légumes de la famille du chou ont des fleurs à quatre pétales ressemblant à une croix grecque, ce qui leur a valu le nom de crucifères.

Le brocoli est l’un des légumes les plus polyvalents en cuisine. On l’apprête de multiples façons — en trempettes et en salades, en soupes, en plats d'accompagnement, en sautés, en ragoûts et pain. Avec ses inflorescences à saveur douce, ses tiges croquantes et ses couleurs variant du vert sauge au vert foncé ou violacé, le brocoli mérite une place dans tous les potagers.

 

Le brocoli est originaire de l’Italie son nom signifie «petites pousses». Il s'agit d'un membre de la famille des brassicacées, qui comprend également le chou-fleur, le chou frisé, le chou, le navet, le rutabaga, les choux de Bruxelles et le chou chinois. Tous les légumes de la famille du chou ont des fleurs à quatre pétales rappelant une croix grecque, ce qui leur a valu le nom de crucifères.

 

Le brocoli est une plante facile à cultiver et sa popularité grandit dans les parcelles de jardin, les plates-bandes et même dans les arrangements en contenants.

 

Il existe plusieurs variétés populaires de brocoli ainsi que quelques hybrides récents qui élargissent la gamme de saveurs, de textures et de couleurs. Le choix des variétés dépend des conditions de croissance et des préférences personnelles. Si vous n'êtes pas sûr de ce que vous aimeriez cultiver, faites un saut à l'épicerie ou au marché et goûtez aux différents choix qui s’offrent à vous !

  •  
    • Le brocoli vert est la variété familière avec une grosse tête verte et des tiges épaisses que l’on retrouve au supermarché

     

    • Le brocoli asperge a de plus petites têtes violettes ou blanches et de nombreuses tiges minces. Il a un goût doux et délicat

     

    • Le Romanesco a une allure particulière et son goût rappellet le chou-fleur. Les têtes chartreuses en spirale se rassemblent en fleurons coniques.

     

    • Le brocoli rabe a des têtes minuscules portées sur des tiges minces issues de touffes de feuilles fortement dentelées. Aussi connu sous le nom de rapini et « gai lin » (brocoli chinois), sa saveur est légèrement amère et plus piquante que d'autres variétés de brocoli.

     

    • Les nouvelles variétés incluent les broccolinis (un croisement entre le brocoli et le brocoli chinois) et le brocofleur (un croisement entre le brocoli et le chou-fleur).

 

Recherchez les variétés avec des atouts intéressants pour votre jardin tels que la tolérance à la chaleur, la période de croissance jusqu’à maturité et la résistance aux ravageurs et aux maladies.

 

 

 Le brocoli est un « superaliment » contenant plus de vitamine C que l'orange et autant de calcium que le lait à volume égal.

 

Préparation

Un peu de préparation avant la plantation permettra de simplifier l’entretien et d’obtenir des résultats à la hauteur de vos attentes. Lorsque vous choisissez un emplacement, gardez à l'esprit que le brocoli a besoin de 4 à 5 heures de soleil par jour. Evitez les zones qui seront à l’ombre plus tard en saison en vous rappelant qu’au printemps les arbres qui n’ont pas encore toutes leurs feuilles peuvent éventuellement créer de l’ombre. Le brocoli peut se cultiver dans un endroit semi-ombragé mais les feuilles seront plus grandes et les inflorescences plus petites.

 

Le brocoli aime aussi les sols humides et bien drainés, alors assurez-vous que le tuyau d'arrosage ou les brumisateurs atteignent facilement votre potager afin d’assurer des arrosages réguliers. Avant la plantation, enlevez les débris et ameublissez le sol en brisant les mottes qui sont plus grosses qu'une pomme. Ajoutez du compost ou autre matière organique afin d’intégrer des éléments nutritifs pour une croissance saine.

 

Conseils d'entretien

Le brocoli est une plante facile à cultiver dont la popularité est en croissance. Que ce soit pour planter en pleine terre, en potager en carré et même en contenants, les résultats seront au rendez-vous attendu que le brocoli ait l’espace et les soins dont il a besoin. Le brocoli préfère les températures fraîches, c’est pourquoi il est bon de le planter au début du printemps, en mai ou au début juin, pour être prêt pour la récolte avant les grosses chaleurs de l'été. Une autre alternative est de les planter vers le milieu de l’été pour que les plantes soient prêtes à récolter à l'automne quand le temps est plus frais.

 

Pour obtenir une tête de brocoli bien serrée, attachez une corde autour des feuilles à la base de la plante. Ainsi confinée, la tête sera mieux formée et bien dense.

 

Plantation: Le brocoli a besoin de beaucoup d'espace pour croître. Les plants atteignent généralement de 60 à 90 cm de hauteur et de 60 à 120 cm de largeur à maturité. Espacez les rangs de 45 cm et les plants de 30 à 45 cm. S’ils sont étiolés et allongés lors de la transplantation, enlevez les feuilles du bas et plantez-les un peu plus profond. Les tiges seront plus robustes.

 

Arrosage: Les racines du brocoli ne sont pas profondes, il est donc important de bien arroser les plants tout au long de la saison. Arrosez au moins une fois par semaine pour s’assurer que le sol ne se dessèche pas.

 

Le paillage: Paillez la base des plants pour conserver la fraîcheur du sol et permettre ainsi le développement de belles inflorescences.

 

Support: Pour obtenir une tête de brocoli bien serrée, attachez une corde autour des feuilles à la base de la plante. Ainsi confinée, la tête sera mieux formée et les fleurons bien dense.

 

Fertilisation: Fertilisez régulièrement avec un engrais à légumes. Respectez bien la posologie pour de meilleurs résultats

 

Récolte

La récolte du brocoli est délicate. On désire la plus grosse tête possible, mais si l’on attend trop longtemps les bouquets risquent de fleurir. Si des bourgeons de fleurs jaunes apparaissent, coupez la tête immédiatement, peu importe sa grosseur, car ces bourgeons donneront une texture farineuse à l’inflorescence.

 

Récoltez le brocoli avant l’émergence des fleurs

 

Le brocoli arrivera à maturité environ 55 à 75 jours après sa plantation, dépendamment des variétés. Il peut être récolté à n’importe quel moment, du moment que vous obtenez une tête semblable à celles que vous voyez à l’épicerie. Coupez la tête en laissant environ 15 cm de tige.  Après avoir coupé la tête centrale, les plants produisent des pousses latérales aux têtes plus petites et ce, pendant plusieurs mois. Récoltez-les fréquemment pour éviter la floraison qui mettra fin à la saison de culture.

 

Les plantes compagnes

Profitez des plantes qui poussent bien avec le brocoli afin d’éloigner les ravageurs, de  rehausser sa saveur, d'encourager sa croissance ou de produire des plants plus sains. Les plantes suivantes sont de bons choix:

  •  
    • Certains végétaux, lorsque plantés avec des brocoli, tels que le céleri, les pommes de terre et les oignons, amélioreront sa saveur. Les betteraves sont aussi des compagnes idéales car elles nécessitent peu de calcium, élément dont le brocoli est friand.

     

    • Les herbes aromatiques comme le basilic, l’aneth, la menthe, le romarin, la sauge et le thym dissuadent les ravageurs.

     

    • Éloignez les pucerons en plantant des brocolis avec des oeillets d’inde ou détournez leur attention avec des capucines. Piégez les vers du chou avec des géraniums.

 

Tirez pleinement profit de vos parcelles de jardin en ajoutant des plantes comestibles qui font bon voisinage le brocoli. Utilisez l'espace entre les plants pour cultiver les plantes suivantes:

 

  • Les épinards, la laitue et la roquette sont des plants compacts qui profiteront de l’ombre des feuilles de brocoli durant les chaleurs de l'été.

 

Les radis et l'ail sont aussi de bons compagnons du brocoli.

 

Les capucines éloignent les ravageurs des brocolis

 

A l'inverse, certaines plantes ne font pas bon ménage avec les brocolis, étant en compétition pour les nutriments ou attirant des ravageurs indésirables. Évitez de planter une des plantes suivantes trop près des brocolis:

  •  

Les tomates inhibent la croissance du brocoli. Les deux sont friands de calcium et sont en compétition pour obtenir ce nutriment important.

 

Les fraises nuisent à la croissance et à la saveur du brocoli.

 

Les haricots grimpants, les moutardes et les poivrons sont aussi de mauvais compagnons pour le brocoli.

   

Résolution de problèmes

Les défis reliés à la culture du brocoli sont liés à la météo et aux ravageurs. Il y a généralement peu de problèmes avec la culture du brocoli, mais il est utile d'être vigilant pour reconnaître ceux qui pourraient survenir.

 

  • Montaison: Si vous tardez à récolter vos brocolis dans l’espoir d’obtenir des têtes plus grosses, les bourgeons floraux écloront et produiront des semences. Le temps chaud peut accélérer la montaison. Soyez donc attentifs et récoltez plus tôt au besoin.
  •  
  • Formation de boutons floraux: Si vous observez un retard de croissance de la plante ou de la tête, c’est qu’il fait probablement trop chaud. Récoltez immédiatement puisque malheureusement, rien ne peut être fait pour stimuler la croissance.
  •  
  • Ravageurs: Plusieurs visiteurs indésirables pourraient témoigner d’un fort intérêt pour votre brocoli. Heureusement, il existe quelques stratégies simples pour vous aider. Utilisez des plantes compagnes comme celles indiquées ci-dessus ou couvrez les plantes à l’aide de toiles horticoles. Utilisez des collets en carton ou en métal à la base de la plante pour dissuader les vers gris. Si d’autres indésirables réussissent s’installer au potager, demandez conseil à votre centre de jardinage local sur la meilleure façon de les combattre dans votre région.

Ce qu’il faut savoir...

Bénéfices pour la santé :

Le brocoli est un « superaliment » contenant plus de vitamine C que l'orange et autant de calcium qu’un verre de lait à volume égal. Avec sa faible teneur en hydrates de carbone et sa richesse en fibres, c'est une bonne source de fer et de potassium. Le fer présent dans le brocoli que l’on cuit à la vapeur permet de réduire le risque de crise cardiaque et améliore la capacité du corps à lutter contre les dommages cellulaires. De plus, le brocoli contient une substance phytochimique appelée sulforaphane ayant des propriétés anti-cancéreuses spécifiques.
 

La sélection des plantes:

Évitez d'acheter des plants de brocoli qui ont déjà une petite tête. Alors qu’on pourrait croire que cela nous permettra d’obtenir récolte plus hâtive, le fait que la plante ait déjà commencé à former des bourgeons ne garanti qu’une chose : vous obtiendrez une très petite tête au moment de la récolte. Recherchez plutôt de jeunes plants qui s’établiront bien avant de former leur tête.

 

Récolte:

Lorsque le brocoli reste trop longtemps sur le plant, ses sucres se transforment en fibre appelée lignine, créant des tiges qui resteront dures peu importe le temps de cuisson. Il peut aussi commencer à fleurir et développer un goût amer désagréable.

 

Après la récolte, laissez tremper les têtes 5 à 10 minutes dans de l’eau tiède (pas chaude) additionnée d’un peu de vinaigre. Cela permettra de débusquer des insectes qui pourraient s’y être cachés.

 

Entreposage:

Si vous avez la chance de récolter plus de brocolis que vous n’en avez besoin, il est facile de les congeler pour une utilisation future. Il suffit de les diviser en petits bouquets, de les blanchir dans l'eau bouillante pendant 1 minute et de les mettre sous l'eau froide pour arrêter la cuisson. Égouttez les bouquets puis congelez-les sur un plateau en évitant qu’ils ne se touchent. Puis, emballez-les dans des sacs de congélation.